Alliance AWO


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RP

Aller en bas 
AuteurMessage
Fïnwë
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3687
Age : 29
Rang : Amiral et Ambassadeur AWO
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: RP   Sam 31 Mar 2007, 15:38

Dans le ciel de cette fin d'après midi, un sifflement se faisait entendre depuis quelques secondes. Sifflement qui n’allait pas sans rappeler celui que produisaient les fusées meurtrières qui servaient à la destruction de toutes vies lors des guerres. Un homme marchait, solitaire perdu dans de profondes pensées, semblant ne même pas s’apercevoir de cette macabre annonce du crépuscule de la Vie.


Une autre planète, un autre monde, une autre culture. Ici et là le sol se jonchaient de profonds cratères comme au sortir de quelques longues et douloureuses guerres. Des voix, sur la gauche d'un petit sentier raviné par la pluie, se faisaient entendre :
- Écoutez, nous ne pouvons nous permettre de lancer une quelconque offensive, même minime! Cette guerre nous à déjà cou.....
- Ça suffit! Faites ce que je vous dis, sinon, nous y passerons tous! Il faut que vous compreniez, Sire, que vous n'êtes pas seul, et que d'autres sont là pour vous aider! Les lunniéens seront sans pitié s’ils peuvent se regrouper!
- Monsieur l'Empereur, notre armée qui n'était déjà que ridicule, s'est faite écrasée, il ne nous reste rien! Je refuse!
- Je vous rappelle que c'est moi qui vous est fait nommer à ce poste! Suivez-moi ou bien je nommerai quelqu'un de plus conciliant à mon égard, à votre place!
- Mais, Monsi....
- Il suffit, je vous ais suffisament entendu! Votre flotte entière devra être présente en la ville-planète de "Terra One" d'ici une semaine au plus! Sous peine de mort!
- Bien, j'y serais, n'ayant pas le choix".
Celui qui avait été nommé « Empereur », tourna alors brusquement les talons, en lançant d’un ton hargneux que son interlocuteur n’avait en aucun cas intérêt à oublier. Le premier homme baissa la tête. Soumis, incapable de résister à cette volonté de fer, ne pouvant ni l’affronter ni même lui faire face. Son Royaume, son Pouvoir, son Peuple s’étriquait petit à petit ronger par le feu dévorant d’une lutte sans fin, et sans issues encore visible. « Je suis entouré d’espions et d’imbéciles tous aussi incapable les uns que les autres ! Et cet … « Empereur » ne vaux pas mieux que les autres. Je l’aurais … lui et ses sbires !! Oui je l’aurais, et ce jour là il regrettera tout ce qu’il à pu me faire subir ! JE LES TUERAI !! » Les dernier mots avait jaillit de sa gorge. Il ne l’avait pas voulu, mais là, au milieu des ruines de sa planète, de ses champs, de ses richesses, sa rage avait trouvé un exutoire dans ces quelques syllabes de haines.

Revenons à cet homme perdu dans ses pensées. Il avait pour nom, Galathil. Seigneur et Empereur de l'un des plus puissants empire de son alliance, il en était aussi l'un des plus mystérieux. Personne n’a jamais eu l'occasion de pouvoir sonder son esprit (fermer depuis longtemps) ou même de voir son visage. Ceux qui avaient eu "l'honneur" de l'entrapercevoir, ne pouvaient plus se vanter d'être encore de ce monde. A la fois sans pitié et généreux, il distribuait sans arrêt insultes et louanges, cruauté et générosité.
Depuis de nombreuses années, une guerre l'opposée aux empereurs les plus puissants que l'univers est tenu en son sein. Pour ne pas avoir à mourir avec son peuple, il y avait entrainé ses amis, formant une alliance redoutée. Ses ennemis avait fait de même. Et la guerre s'était engagée, terrible, destructrice.
Les petits empires se développant alentours de ces deux Alliances s'était vus irrémédiablement détruits. Galathil, regrettait aujourd'hui de n'avoir eu le courage d'abdiquer, et d'éviter une guerre qu'il jugeait inutile, désormais.

Un autre personnage, une autre histoire, qui, comme tant d'autres, à suivi le destin de ces deux Alliances, rivales jusqu'a la mort. Celui ci se nommait, ou plutôt ne se nommait pas. Crains de tout le Conclave, il n'avait d'autre ennemi que Galathil, Elfe qu'il craignait par dessus tout. Lui-même noir jusque dans les tréfonds de son âme, il se vantait de pouvoir abattre n'importe qu'elle créature, aussi puissante soit-elle, de l'univers. La légende disait de lui, qu'il fut capable de tuer d'un seul coup, l'une des plus puissantes bêtes de ce monde. Je veux parler du Dragon Céleste.

Ceux ci vivent jusqu'environ 2500ans, pour les moins chanceux (5000ans pour les plus âgés). Ils atteignent l'âge adulte à 1000ans, décidant à ce moment là, de la couleur qu'ils prendront pour les millénaires à venir. De taille gigantesque, d'une puissance incommensurable, ils sont indomptables et fières. L'une de leurs principales caractéristiques, si l'ont peux dire, et de pouvoir s'élever dans l'espace sans protection aucune, évoluant de manière sensuelle, dans un monde froid constitué de Rien. C'est une race intelligente, mais malgré tout ce que l'on pu dire d'eux, ils n'aiment en aucun cas faire du mal à une quelconque créature. C'est la raison pour laquelle ils se nourrissent essentiellement de météores, et autres gravats intergalactiques.
Ces Dragons, se sont rangés au début de la guerre au coté des hordes Phyramiennes, séduit par les promesses et les soi-distantes envies de l'empire de Phyramme. Dés la 1ere bataille opposants Phyramme et le Conclave, l'erreur de l'Empereur Suprême, fut sans doute de montré la noirceur de son âme. Ayant gagné cette bataille il ordonna l'exécution des débris restant de l'armée du Conclave. Les Dragons dégoutés par l'extrême plaisirs que prenait l'armée Phyramiennes à ce massacre, défendirent les quelques légions restantes du Conclave. Esteph lui-même faillit être tué, il ne due sa vie qu'a la grande dextérité de fuite qu'eu son pilote. Depuis ce jour les Dragons Célestes rejoignirent les rangs Conclaves, et y restèrent. Ceci se passait il y à environ 30ans.
Malgré l'arrivée des Dragons dans les Légions Conclavienne, et bien que ceux ci firent penchés la balance du coté Conclavien, leurs ennemis sont encore puissants.

Il y à pas moins d'une semaine qu'Esteph perd une bataille importante, et le voila de retour pour une nouvelle tuerie ! pensa amèrement Galathil. Que faire? L'attaquer se solderait surement par un échec, le laissait se réunir prouverait notre faiblesse et nous couterais aussi chère... En poussant un grand soupir de résignation, il appela :
- Manwaïs ! Viens ici !
- Seigneur ?
- De quelle force pouvons-nous disposer dans moins 2 jours? Il nous faut abattre Esteph, nous n'avons le choix.
Manwaïs consulta une multitude d'écran, et dit :
- Tout juste 2 à 3000vaisseaux. Si nos allies répondent, le quadruple mais pas plus.
Bon voyais ce que nos amis veulent bien faire pour nous, vous avez 1h.
Sur la ville-planète de "Terra-one", l'Empereur phyramiens était furieux. Hurlant comme un damné, invectivant ses troupes déchues :
- COMMENT? MAIS COMMENT AVEZ VOUS PU PERDRE CETTE BATAILLE ??? TOUTES LA FORCE ETAIT DE VOTRE COTE ! MEME LA PUISSANCE DE NOS TECHNOLOGIES !!! BANDE D'INCAPABLE ! JE VOUS FERAIS EXECUTER SI VOUS REVENEZ AVEC UNE NOUVELLE DEFAITE !
- ESTEEEEEEEEEPPPPHHHHHH !!!!!!

Quelques minutes plus tard, Manwaïs, annonça avec un désarroi grandissant, que les alliés sollicites ne pourraient pas répondre comme demande, et que ceux ci n'enverraient, en tout, que la moitie des vaisseaux escomptés. Galathil était abattu, il devrait combattre seul, ou presque. Cette puissance qui faisait autrefois (quelques jours, tout au plus) sa renommée, n'existait plus, ou du moins plus suffisamment pour s'opposer à son ennemi suivi de ses allies...

De son cote, Esteph courrait comme chien fuyant sa queue (à reculons donc) à l'appel de son Empereur.
Le retard du sire ne réussit qu’à faire accroitre la colère du Suprême. Celui ci non content d'hurler comme un damné enferme dans son cercueil se mit à abreuver littéralement son subordonné de postillon à l'odeur quelque peu... douteuse.

Ce qui se dit à ce moment n'étant guère intéressant pour le moment, nous "sautons" ce passage pour arriver à un empereur au calme passage.
Le Suprême, d'une voix suave, expliquait à un Esteph diminue :
- ... Esteph, vous n'avez plus droit à l'erreur, sachez-le. Et maintenant, DISPARAISSEZ !!! VITE !!!


Système solaire d'Azzora, Planète géante gazeuse de Mialpa. Conférence intergalactique de "l'atome source de vie", 555émes édition, 12 octobre 3584 selon la datation humaine.

Azzora avait beau être une planète gazeuse, et de ce fait géante, elle n'en résultait pas moins, que des espèces dites "intelligentes", pouvaient bravés ces conditions climatiques difficiles, si l'on n'aborde que ce sujet. (L’un des principaux autres problèmes étant le simple que construire ne serait ce qu'une simple habitation sur ce sol gazeux était tout bonnement impossible). Quand l'on parle de conditions climatiques, il faut bien avoir en tête que la dites planètes peux subir des vents atteignant assez fréquemment des vitesses supérieurs à 1000km/h ! Azzora était comme ça ... Invivable, sauvage, ravagé par la haine des éléments .... Mais belle !
Ici les couleurs ne se séparaient plus. En soi, elles se regroupaient, pour en former d'autres, tout en gardant leur couleur d'origine. Il était impossible de donner un nom à ces couleurs, qui n'existait de connaissance humaines, nulle part ailleurs. Celles que l'on pouvait néanmoins voir prédominer, tirées sur le rouge, le bleu, et le jaune, presque ocre, couleur de sable inexistant. Sur ces palettes de couleurs, passant par tous les tons imaginables, venait trancher, deux villes. Deux seules et uniques villes, dont la blancheur immaculées, rayonnaient au Soleil du système, et semblait une injure à la planète, qui n'avait jamais atteint ces tons de d'infinis blancheurs, considéré, à plus ou moins juste titre, comme étant celle de l'absolu pureté.

C'était dans l'une de ces deux villes que se réunissaient périodiquement quelques milliers de scientifiques, venus des quatres coins de la galaxie. Dans l'un des amphithéâtres de ces villes, aussi gigantesque que blanc, presque transparent. Ils renvoyaient la lumière avec une telle force, que d'aucuns de ceux qui les regardaient au moment où le soleil était à son zénith, se retrouvaient aveugles plusieurs jours durant, frappés de cécité, la rétine presque brulait. Il faut bien dire, que si les scientifiques se réunissaient en un tel lieu, ce n'était guère par hasard. Le phénomène provoquaient par ces amphithéâtre, leur taille, leur architecture, étaient, source de conflit. Au vu que leur construction daté d'âge immémoriale, certains n'hésitaient pas à dire, que ceux ci ne furent pas construit de mains d'Hommes... et les scientifiques aimaient à se quereller après une dure journée d'exposition, pour se détendre en quelque sorte, à ce sujet. Et être sur les lieux mêmes de leur dispute, alimentait leurs conversation, et leur fournissait des arguments plus ou moins étriquaient, qu'ils avaient "sous la main".
En soi, la 555émes éditions de cette conférence, qui avait pour objet de palabre, les atomes, sur la planète même où tant de mystère demeuraient, était parfaitement choisi. Néanmoins, celle ci fut profondément marquée par les événements qui s'y produisirent. Il aurait fallu avant toutes choses, signalés un fait, avérés. Cette planète tirait sa richesse, de l'exploitation de matière première nécessaire à la fabrication de carburant. Extraction et fabrication était faites sur cette planète, ce qui résolvait bien des problèmes de transport. Ceci étant dit, il faut dire aussi, que le dit carburant, était vendu à l'alliance de Galathil (ils étaient même les fournisseurs principaux de carburant pour Galathil). Or un ennemi intelligent voit de suite un point faible ... important. Si tout est fait au même endroit, une attaque, c'est faire d'une pierre deux coups. Et Esteph était loin d'être stupide.
L'attaque fut lancé 2heures avant la fin du colloque. Les forces envoyées par l'empire tant dans le ciel que sur terre, balayèrent celles amassées par Galathil pour défendre les intérêts des chercheurs. Les Palais de recherche pris d'assaut, succombèrent sous les coups de butoirs donnés par l'Empire. Et le combat fut aussi bref que violent. Les murs étaient recouverts d'une substance rougeâtre, flashant violemment sous leurs couleurs blancheurs primaires, et nombres de chercheurs périrent en tentant de rejoindre le vaisseau de leur consulat, ou celui de leur laboratoire. Esteph visait ici nombres de buts, différents. L'un des touts premiers, étant comme je l'ai dit de couper les routes d'exportations du carburant vers le Conclave. Le second, de détruire cette planète pour éviter une confrontation, entre les 2 forces de l'univers qui aurait, il le savait tournées au drame pour lui et ses hommes. Enfin, le dernier, capturer les têtes pensantes, les plus intelligentes de l'univers connu et inconnu. Puis les vaisseaux redécollèrent, les Hommes rejoignirent leurs postes de décollage, et les Vaisseaux de Mort, se positionnèrent autour de la planète en sursis, prêts à vomir leurs rayons de mort. Les gigantesques filins de lumières lasers, bleu jaunâtre, se rejoignirent, en formant d'autres plus puissant, plus aveuglant, qui foncèrent droit sur le cœur de gaz de la planète. Le coup fut fatale, et les masses énormes de gaz, s'effondrèrent sur elles mêmes, droit vers ce qui fut leur épicentre. Celui, complètement saturé de molécules gazeuse de diverses espèces, implosa littéralement, provoquant une puissance décharge de chaleur et expulsant la totalité de ce qui avait autrefois été une planète, dans l'espace.


[HRP] je continuerais plus tard, ou je vais ecrire qq betise^^
dsl pour la mise en forme, ça sera fait plus tard

les personnages sont FICTIFS!!!
J'ai pris le nom de Galathil puisque c'est Jeremy qui m'a demandé de poster un RP [HRP]

_________________


Dernière édition par le Ven 27 Juil 2007, 11:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
RP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance AWO :: ADMINISTRATION GENERALE :: Place publique :: Café Barret :: Section RP-
Sauter vers: